Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Le 14 novembre 2013

Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.

Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.Essai de la micro-citadine Hyundai I10 : Twingo tient bien ta couronne car ça va bouger.

Essai routier de la Hyundai I10 réalisé par Vroom.be.




Dans cet article, vous allez découvrir le résumé essai réalisé par Vroom.be de la toute nouvelle Hyundai I10, la micro-citadine du coréen. La  I10 a pour référence en vue la Renault Twingo qui domine le marché depuis son naissance ne laissant que des miettes à ses rivales. Avec la i10, la reine risque fort de vaciller de son trône. En effet, la coréenne a été entièrement renouvelée et emprunte des technologies dignes des catégories supérieures pour mieux séduire les adeptes de sa propre catégorie.

 

Vous pouvez découvrir les essais complets en cliquant sur ce lien
Caradisiac, l'Argus, Vroom.be, la revue Automobile et bien d'autres   




Point sur le marché dans la catégorie des micro-citadines

Il faut le savoir dès le départ, 97% des ventes du marché des petites citadines est constitué de version essence et 1/5 sont équipées de boites automatiques. Dès la mise en évidence de ces éléments, Hyundai a décidé de ne pas reconduire de version diesel pour sa petite citadine. Et pour se mettre vraiment au goût des européens, la I10 a été conçue en Europe et fabriquée dans la toute proche Turquie. Elle n’a plus rien d’Asiatique sauf le nom.


Par rapport à l'ancienne I10

« Si jadis, la citadine coréenne se profilait comme la plus étroite du segment, aujourd’hui, c’est tout l’inverse ! Longue de 3,67 mètres et large de 1,66 mètre, l’i10 affiche de copieuses dimensions pour une citadine ! Voilà qui a également permis de dégourdir les papattes des designers, avec un dessin plus sportif, plus travaillé, mais toujours assez tourmenté 

Habitable !

Uniquement disponible avec cinq portes, la petite puce a la vocation plus familiale qu’on ne pourrait le croire. Quatre adultes y seront à l’aise (certainement pas cinq ! Faut pas exagérer, non plus…), avec en prime, une bonne accessibilité. Mention spéciale pour le coffre qui dispose de 252 litres, avec une banquette rabattable 40:60 de série et qui fait grimper cette valeur à 1046 litres. Et l’habitacle se veut particulièrement chaleureux, avec des couleurs vives et une finition tout à fait étonnante.

Equipement moderne

La Hyundai i10 garde un prix d’accès sous les 10 000 € pour attirer le chaland. Ses tarifs ont augmenté en moyenne de 200 €, ce qui est bien peu tant la voiture est méconnaissable. 

La nouvelle mouture s’offre aussi des équipements encore rares dans la catégorie, comme l’accès et le démarrage mains libres, l’assistance au démarrage en côte et le régulateur de vitesse réunis dans le Pack Premium (1 100 € avec climatisation automatique et jantes de 15 pouces en finition Sensation). 

 

La navigation GPS peut aussi être de la partie (300 € ). Ce n’est pas un système intégré (personne ne le propose encore dans la catégorie des petites citadines), mais un écran que l’on clipse au-dessus de la planche de bord. 

Pour être dans les standards de la catégorie, la i10 s’acquerra en finition Evidence (10 800 € avec le moteur 1.0), à laquelle il faudra ajouter l’option climatisation (900 €), soit une facture de 11 700 €. 

 

Deux moteurs

On commence avec un tricylindre 1.0 l de 66 chevaux et on conclut avec un 4 cylindres 1.2 l de 87 chevaux. Côté transmissions, c’est boîte à 5 vitesses pour tout le monde et le plus petit moteur peut bénéficier d’une boîte auto à 4 rapports. Voilà, tout est dit !

En route avec la I10

Commençons avec le 1.0, un moteur qui fera le principal des ventes ! Avec un cylindre de moins que son grand frère, il a du mal à isoler quelques vibrations, mais pour une citadine, le niveau de nuisance est étonnement réduit. On apprécie également son caractère volontaire : le gaillard est du genre pétillant, raffole des montées en régimes et suffit largement à la tâche en milieu urbain. Le 1.2 apporte davantage de coffre, surtout à hauts régimes, mais n’améliore pas vraiment l’agrément de conduite. Mention spéciale pour la boîte, ultra facile et douce à manier !

Et ça tient le parquet !

On va vous faire un aveu : face aux Européennes acérées comme des couteaux de cuisine, les Coréennes ont toujours manqué d’un peu de dynamisme. Ça, c’était hier, car cette i10 se révèle enthousiasmante à conduire ! On savoure un équilibre sympa qui en fait une petite reine de la ville ! De surcroît, cette agilité diabolique se joue des virolos des routes sinueuses ! Notez que les jantes de 15 pouces (1.2) apportent davantage de rigueur dans le comportement.

 

Conclusion

Pour la première fois de son histoire, un constructeur coréen domine un segment de la tête et des épaules. Cette petite i10, avec sa toute nouvelle plateforme, son habitacle soigné et ses possibilités d’équipement, enterre la concurrence et surtout, distille un véritable agrément de conduite !

Nous ContacterPrendre Rendez-vous

Dernières actualités

actus_226_1.jpg

Découvrez les offres Volkswagen du mois d'octobre

mentions légales des offres Volkswagen du mois d'octobre chez Valauto Voir toutes les actualités

Trouvez une concession près de chez vous !

Voir toutes les concessions

Le coin des Affaires

Valauto Occasions Le Groupe Valauto vous propose les meilleures opportunités du moment. Toutes les affaires