Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Le 11 janvier 2017

Essai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.be

Essai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.beEssai du SKoda Kodiaq par le site Vroom.be

Essai complet du tout nouveau SUV Skoda : le Kodiaq

Si nous vous disons que les SUV sont à la mode, nous enfonçons une porte ouverte. Mais saviez-vous que les cartes sont distribuées de manière intelligente au sein du groupe VW ? Le Skoda Kodiaq, le SUV tchèque attendu depuis longtemps, ajoute en effet son petit grain de sable.




Volkswagen a non seulement prêté sa plateforme MQB à son propre Tiguan, mais aussi à l’Ateca dans une version écourtée. Les Tchèques ont également droit à la même base : le Skoda Kodiaq repose sur une version étendue de la plateforme Tiguan. Cette plateforme reprendra par ailleurs, du service pour le futur Tiguan XL. Vous suivez toujours ?

Pourquoi devrais-je choisir la Skoda?

 

Selon les Tchèques, non seulement pour le traditionnel rapport prix/espace, mais aussi pour des préférences personnelles et pour le design. Mais si la large calandre, les phares (technologie LED en option) et la poupe disent immédiatement "Skoda", nous ne trouvons pas de réelle identité au niveau du profil. Sa particularité réside plutôt dans les détails, tels que les différentes fonctionnalités « Simply Clever» (ces petites aides qui rendent la vie plus facile) et au niveau de l'espace proposé.

Est-il vraiment spacieux ?

Disons que la Skoda, en tant que plus grand SUV du trio Kodiaq-Tiguan-Ateca, est la seule à offrir sept sièges. Les deux sièges arrière sont en option et seulement confortables pour les adultes, sur de courtes distances. Quant à la deuxième rangée de sièges qui peuvent être coulissés et dont les dossiers sont réglables et rabattables, elle offre un espace particulièrement généreux. Cela vaut également pour le coffre : en configuration cinq places, il offre 720 litres de volume. Ce chiffre peut grimper à 2065 litres lorsque la banquette arrière est rabattue. Le hayon du coffre peut s’ouvrir et se fermer électriquement en option, notamment via un balayage de pied sous le pare-chocs arrière.

A quoi l'intérieur ressemble-t-il ?

Skoda a prêté beaucoup d'attention à l’habitacle. Avec 4,7 m en longueur, le Kodiaq est de seulement 4 cm plus grand que l'Octavia. Mais comme mentionné plus tôt, l'espace intérieur se veut particulièrement généreux. Et bien fini, par ailleurs : Skoda a, à ce niveau, comblé une grosse partie du trou qui le séparait de Volkswagen. Seules les poignées de porte et la console centrale déçoivent encore un peu.

Quel est le système multimédia proposé ?

En termes de multimédia, il y a de bonnes nouvelles : le Kodiaq reçoit le système entièrement à jour qui a été introduit dans l'Octavia restylée. Un système qui, par ailleurs, n’est pas encore disponible sur la Superb. Selon votre budget et vos envies, vous pouvez également opter pour à un système compatible avec Apple Carplay et Android Auto, la navigation avec Google Earth et Street View, un hotspot Wi-Fi, une recharge par induction pour votre smartphone, et une stéréo de 575 watts.

Skoda offre également sous le nom de « Skoda Connect » de nombreux services connectés : les infos trafic, des informations sur les possibilités de stationnement, l’appel d'urgence automatique en cas d'accident, ainsi qu’une application sur smartphone qui vous procure de nombreuses informations sur votre Kodiaq ou qui vous permet d’envoyer au système de navigation de votre voiture les itinéraires planifiés sur votre ordinateur.

Quid de la sécurité ?

Là aussi, Skoda va très loin : la fonction de freinage automatique d'urgence dans le trafic, le contrôle de vitesse adaptatif, l’avertissement de changement de voie, l’assistant de conduite dans les embouteillages et même un "Trailer Assist", soit un système qui vous aide à manœuvrer avec une remorque. De plus, il y a la liste des options qui comprend les caméras pour une vue parfaite autour de votre voiture pour les passages difficiles. Un avertisseur d’angle mort et un système de reconnaissance des panneaux de signalisation sont également disponibles. Si vous parcourez la liste des options, vous trouverez donc une liste fort complète.

Quels sont les moteurs disponibles ?

Deux diesel et trois moteurs à essence. Le 2.0 TDI dispose de 150 ch ou 190 ch, tous deux proposés avec une boîte automatique à sept vitesses et double embrayage. Dans le premier cas, une boîte de vitesses manuelle à six vitesses est de série. Le 1.4 TSI 125 ou 150 chevaux est accouplé à une boîte manuelle à six vitesses ou une DSG automatique à six vitesses et double embrayage. Le 2.0 TSI 180 ch a quant à lui, une DSG automatique à sept vitesses. Les 2.0 TDI 190 et 2.0 TSI 180 sont uniquement proposés avec une transmission à quatre roues motrices et le moteur d'entrée de gamme, le 1.4 TSI 125, ne reçoit que la traction avant. Pour les autres moteurs, vous pouvez choisir entre les deux types.

Comment ça roule ?

Nous avons essayé trois des cinq moteurs. Le 2.0 TDI de 150 ch sera sans doute chez nous, le choix le plus populaire, et il fait son travail plus que décemment. Surtout en combinaison avec la boîte automatique DSG ! Parfois, il nous semblait avoir des difficultés avec le poids plus élevé du Kodiaq 4x4, mais sur nos routes plates et en utilisation quotidienne, il s’agit certainement d’un choix éclairé.

Si vous conduisez moins souvent, le 1.4 TSI 150 ch n’est pas un mauvais choix qui sait, en dépit de sa capacité limitée, parfaitement s’y faire avec le Kodiaq. Le 2.0 TSI ajoute un peu plus de puissance, mais celui qui n’utilise pas sa Skoda pour déménager quotidiennement, peut envisager une cavalerie moindre sans arrière-pensée.

Et en termes de dynamique de conduite ?

A ce niveau, le Kodiaq ne se démarque pas particulièrement, mais nous ne nous attendions pas à ce qu’il le fasse. Son comportement est sûr et honnête, surtout lorsqu’il est soutenu par les quatre roues motrices. En option, vous pouvez opter pour des amortisseurs adaptatifs, mais si le Kodiaq est utilisé en bon père de famille, cela n’en vaut pas vraiment la peine. Le confort, en revanche, est d’un très bon niveau !

Décision ?

La Skoda Kodiaq est non seulement au-dessus du Yeti au sein de la gamme SUV de Skoda, mais il comble également d’autres attentes. Pas vraiment via un design exceptionnel et des performances hors normes : il est en effet de son temps, avec un comportement sobre, efficace, confortable et propose beaucoup d'espace utilisable. Entièrement tourné vers les familles, il se positionne donc comme un brillant concurrent dans son segment

Nous ContacterPrendre Rendez-vous

Dernières actualités

actus_229_1.jpg

3 ans de garantie offerts

Seat : 3 ans de garantie offerts Voir toutes les actualités

Trouvez une concession près de chez vous !

Voir toutes les concessions

Le coin des Affaires

Valauto Occasions Le Groupe Valauto vous propose les meilleures opportunités du moment. Toutes les affaires