Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Le 17 janvier 2018

Essai du Seat Arona par Caradisiac

Essai du Seat Arona par CaradisiacEssai du Seat Arona par CaradisiacEssai du Seat Arona par Caradisiac

Les journalistes de Caradisiac se sont penchés sur l'Arona

Nombre d'essais ont été effectués par des journalistes spécialisés.
Retrouvez ici un article de Caradisiac sur le premier essai du Seat ARONA.
  

Présentation de l'Arona

Le constructeur espagnol est sous les feux de la rampe. Ateca, Leon, Ibiza : les nouveautés se succèdent au gré du calendrier alors que les ventes atteignent des records historiques. Depuis le début de l’exercice 2017, Seat a enregistré une progression de 14%. Tout roule pour la firme de Martorell qui s’attaque aujourd’hui au marché du moment, celui des petits SUV urbains.

L’Arona, du nom d’un relief de Ténérife, est le premier SUV urbain en provenance du groupe Volkswagen(l’Audi Q2 étant un modèle premium). En conséquence, il a droit à une plate-forme ultra-moderne (MQB A0) qui autorise davantage d’espace et plus de latitudes techniques. Il sera rejoint par ses camarades Allemands (Volkswagen T-Cross) et Tchèques (nom encore inconnu), dès l’an prochain.

Le challenge est relevé dans une catégorie qui s’étoffe rapidement et pour tenter de faire la différence, l’Arona joue la carte de la personnalisation. Il est possible de choisir une couleur de toit différente et d’alterner les selleries et les dessins de jantes. Au total, 68 combinaisons sont possibles pour tenter d’apporter à cette Ibiza surélevée davantage de personnalité.


La partie esthétique de l’Arona


Les fans de l’Ibiza ne seront pas déboussolés en matière de style avec cet Arona qui en reprend les fondamentaux. La garde au sol a été rehaussée et l’ibère enfile la tenue du parfait petit baroudeur qui comprend des protections de caisse, des barres de toit et de grandes roues. Un X, placé au niveau du pavillon arrière pourrait symboliser la présence d’une transmission intégrale, mais en réalité l’Arona ne sera vendu qu’en deux roues motrices.

 

A l’intérieur de du Seat Arona


La finition est irréprochable malgré la présence de plastiques durs. C’est essentiellement ses qualités d’hôte qu’il faudra retenir. L’Arona offre un espace confortable aux passagers ainsi qu’aux bagages avec un volume de coffre bien placé pour la catégorie (400 litres). Il offre en plus de série un plancher amovible qui permet d’obtenir une surface de chargement plane. En revanche, il marque le pas côté modularité face aux Captur et C3 Aircross qui proposent une banquette arrière coulissante.

Enfin, en bon véhicule citadin, l’Arona répond présent par son système multimédia performant (dès le second niveau de finition). Ce dernier, le même que celui de la Polo, est tout simplement le meilleur du marché dans sa gamme de prix.

 

La partie dynamique et mécanique de l’Arona


Dans un premier temps seules les mécaniques essence seront disponibles sous le capot de l’Arona, dont le brillant 3 cylindres issu du groupe Volkswagen. Le 1.0 TSi que nous avons testé dans sa définition 115 ch est un modèle de tonicité et d’élasticité. Avec lui sous le capot le SUV Catalan se porte garant de votre totale indépendance fournissant de larges accélérations et (très) confortables reprises. Un poil bruyant en charge, il présente l’avantage d’être compatible avec la boîte auto DSG (option à 1 330 €) qui s’avère être un choix judicieux en matière d’agrément. Enfin, dès l’an prochain, l’Arona enrichira son offre avec le 1.5 TSi Evo de 150 ch à désactivation des cylindres et en diesel d’un 1.6 TDi décliné en deux niveaux de puissances (95 et 115 ch).

 

Côté châssis, Seat réalise un bon compromis entre confort et maintien, l’Arona absorbe et filtre parfaitement pour délivrer à ses occupants un très bon niveau de confort. En revanche côté dynamisme, l’ibère marque le pas. La direction manque de consistance et le train avant de tranchant dans ses changements de trajectoires. On aurait aimé une proue plus réactive aux sollicitations. Toutefois, Seat propose une version FR  qui dispose d'un châssis surbaissé et d'un amortissement piloté. Une option rare chez la concurrence généraliste.

Si techniquement il est capable d’en recevoir une, l’Arona ne proposera pas de transmission intégrale. La marque offre la possibilité de bénéficier d’une aide à la motricité sur les versions puissantes.

 

Bilan de l’essai du Seat Arona par Caradisiac

le tout nouveau Seat Arona se positionne comme une proposition intéressante sur le marché des SUV urbains. En effet, il se place pratiquement au-dessus de la moyenne dans tous les domaines et vend ses services à des tarifs attractifs. L’Arona devrait confirmer le succès de la marque rencontré avec l’Ateca.

 

Vous pouvez également suivre un comparatif mené par Auto Moto du Seat Arona face au Renault Captur et Citrôen C3 Aircross en cliquant ici.

Autres actualités de la catégorie : Seat

» Voir toutes les actualités

Nous ContacterPrendre Rendez-vous

Dernières actualités

actus_235_1.jpg

Offres Skoda pour les portes ouvertes du mois de mars

Crédit à taux 0, offre sur Fabia, découvrez nos versions Sportives RS sur Octavia et Kodiaq... Voir toutes les actualités

Trouvez une concession près de chez vous !

Voir toutes les concessions

Le coin des Affaires

Valauto Occasions Le Groupe Valauto vous propose les meilleures opportunités du moment. Toutes les affaires